Ouverture, Avant Première Française


Buy Tickets

Ouverture, Avant Première Française

The Reports on Sarah and Saleem

Muayad Alayan
La liaison extraconjugale d’un Palestinien et d’une Israélienne à Jérusalem prend une dangereuse dimension politique lorsque ceux-ci sont repérés au mauvais endroit au mauvais moment, les mettant face à bien plus que leurs mariages ratés.

Jour 1 - 194, nous enfants du camp


Buy Tickets

Jour 1 - 194, nous enfants du camp

194. Nous enfants du camp

Samer Salameh
Contraint de rejoindre l’Armée de Libération de la Palestine un mois avant le soulèvement syrien, le réalisateur Samer Salameh, accompagné de ses amis activistes, décide de documenter les espoirs, les luttes et les pertes qu’ils ont éprouvés.
Jour 1 - 194, nous enfants du camp

Cher Hassan

Axel Salvatori-Sinz
Perdu dans Paris, j'essaie de me souvenir de ce qu'était la Syrie avant la révolution. Plus particulièrement le camp des réfugiés palestiniens de Yarmouk, où mon ami Hassan a été tué sous la torture par le régime.

Jour 1


Buy Tickets

Jour 1

Cher Hassan

Axel Salvatori-Sinz
Perdu dans Paris, j'essaie de me souvenir de ce qu'était la Syrie avant la révolution. Plus particulièrement le camp des réfugiés palestiniens de Yarmouk, où mon ami Hassan a été tué sous la torture par le régime.

Jour 1 - Focus 1948 La Nakba


Buy Tickets

Jour 1 - Focus 1948 La Nakba

The Roof

Kamal Aljafari
Ce film faussement paisible dresse le portrait de la famille de Kamal Aljafari à Ramla et à Jaffa, quelque part entre documentaire et autobiographie filmée, par les mouvements tranquilles mais incessants d’une caméra agile, dans les différentes pièces de maisons inhabitées, abîmées ou en ruines. Le titre fait référence au toit qui manquait à la maison où la famille du cinéaste s’établit en 1948, une maison inachevée, un projet de construction laissé en suspens. L’utilisation de l’immobilité et de l’espace hors-champ évoque une suspension, un temps d’attente, un après-coup, comme si les vies se vivaient ailleurs. (Harvard Film Archive)

Jour 1


Buy Tickets

Jour 1

What Walaa Wants

Chrissy Garland
Elevée dans un camp de réfugiés en Cisjordanie alors que sa mère était en prison, Walaa rêve de devenir policière pour porter un uniforme, échapper au mariage et gagner un salaire. Mais son comportement rebelle et sa relation difficile avec sa mère sont un défi, tout comme les circonstances dans lesquelles elle vit. Le film présente non seulement un regard inédit sur l’Académie de police palestinienne, mais aussi l’histoire d’une jeune femme qui navigue à travers de redoutables obstacles, apprend à quelles règles obéir, lesquelles enfreindre, et fait taire les prédictions négatives de son entourage et du monde en général.

Jour 2 - Focus 1948 La Nakba


Buy Tickets

Jour 2 - Focus 1948 La Nakba

Recollection

Kamal Aljafari
Les films israéliens et américains tournés dans la ville de Jaffa entre les années 60 et 90 constituent la base de l'histoire d'un rêve. Tous les protagonistes sont retirés des séquences d'origine, laissant un cadre vide formé par la ville. Ainsi, l'impossible devient possible, grâce à un point de vue individuel qui filme le passé en compilant des images faites de souvenirs.

Focus 1948 La Nakba, Séance de court-métrages


Buy Tickets

Focus 1948 La Nakba, Séance de court-métrages

Ma'loul fête sa destruction

Michel Khleifi
Ma'loul est un village palestinien de Galilée, principalement peuplé de Palestiniens chrétiens. En 1948, comme tant d'autres, il a été entièrement détruit par l'armée israélienne, et ses habitants ont été chassés vers le Liban ou Nazareth. Depuis, les anciens habitants de Ma'loul sont autorisés à retourner sur le lieu de leur ancien village, mais seulement une fois par an, le jour de l'anniversaire de l'indépendance d'Israël. Ils ont pris l'habitude d'organiser à cette occasion un pique-nique sur les ruines de leur village.
Focus 1948 La Nakba, Séance de court-métrages

Restored Pictures

Mahasen Nasser-Eldin
Filmé entre Bethléem, Haïfa et Nazareth, ce film dresse un portrait de Karimeh Abbud, née à Bethléem en 1894, et qui fut la première femme photographe professionnelle de Palestine. Elle a rapidement atteint une grande notoriété dans une profession largement dominée par les hommes. Grâce à ses photos et à sa correspondance, on entrevoit la vie de son pays avant l’exode forcé de 1948 et la singularité de cette photographe oubliée.
Focus 1948 La Nakba, Séance de court-métrages

Past Tense Continuous

Dima Hourani
Et si les réfugiés palestiniens étaient retournés dans leurs villes et villages, dans leurs foyers et sur leurs terres ? Et s’ils étaient retournés à Haïfa, Jaffa, Al-Masmiyya et Acre, s’interroge l’artiste, tandis que des familles en noir et blanc traversent la ville dans une marche forcée, ininterrompue depuis 70 ans. Cette reconstitution joue sur des images imprimées dans la mémoire collective palestinienne, et crée un espace pour intervenir dans le récit, alors que les faits en question n’appartiennent pas seulement au passé, mais continuent de se produire jusqu’à maintenant.
Focus 1948 La Nakba, Séance de court-métrages

We Began by Measuring Distance

Basma Alsharif
Longs plans fixes, textes, paroles et sons s’entre-tissent pour raconter l'histoire d'un groupe anonyme qui passe son temps à mesurer les distances. Ces mesures innocentes deviennent politiques, dessinant un regard sur la façon dont l'image et le son racontent l'histoire, la tragédie et la complexité du nationalisme Palestinien. We Began By Measuring Distance explore l'ultime désenchantement qui arrive lorsque le visuel échoue à représenter le tragique.

JOUR 3 - Rétrspectives Mai Masri


Buy Tickets

JOUR 3 - Rétrspectives Mai Masri

Rêves suspendus

Mai Masri
Deux ex-miliciennes libanaises, une auteure de comédie satirique et une femme à la recherche de son mari kidnappé, racontent l’histoire d’une communauté beyrouthine qui tente de se reconstruire après 16 ans de guerre civile. Cette histoire se double d’une réflexion sur les menaces en gestation d’un nouveau conflit à propos de l’eau, la ressource la plus précieuse du Moyen-Orient.

Jour 3 - Master Class Mai Masri


Buy Tickets

À la lisière entre le documentaire et la fiction.

Modératrice : Monika Mauer

Séance en partenariat avec le PCMMO

Jour 4 - Concours de court-métrages


Buy Tickets

En présence de Laila Abbas, Razan AlSalah, Mahdi Fleifel et Rakan Mayassi.

Jour 4 - Concours de court-métrages

Bonboné

Rakan Mayasi
Le film parle d’un couple en Palestine, alors que le mari purge sa peine dans une prison israélienne. Tout contact physique étant interdit dans l’enceinte carcérale, le couple, impatient, décide de sortir clandestinement du sperme pour faire un enfant.
Jour 4 - Concours de court-métrages

A Drowning Man

Mahdi Fleifel
Seul et loin de chez lui, l’Enfant se débrouille dans une ville étrange, cherchant des moyens pour surmonter cette journée. Cerné de prédateurs, il est forcé de faire des compromis simplement pour survivre. Sa vie d’exilé s’allonge d’un jour de plus.
Jour 4 - Concours de court-métrages

Your father was born 100 Years old, and so was the Nakba | ابوكي خلق عمره ١٠٠ سنة، زي النكبة

Razan AlSalah
Elle baisse les yeux vers son fantôme virtuel, marqué d’un X. “Si je pouvais marcher, je l’aurais retrouvé, même s’il n’est plus ici.”, dit-elle, parlant de son fils. Oum Amin, une grand-mère palestinienne, retourne à Haïfa, sa ville natale, grâce à Google Maps Street View, la seule manière qu’elle a de revoir la Palestine.
Jour 4 - Concours de court-métrages

Rupture

Yassmina Karajah
Quatre jeunes réfugiés syriens fraîchement arrivés au Canada partent à la recherche de la piscine de leur nouvelle ville. Un groupe d’acteurs débutants, survivants de la guerre, nourrissent cette courte fiction de leur expérience de la perte et de nouveaux départs.
Jour 4 - Concours de court-métrages

Memory of the Land

Samira Badran
Palestine : un corps est pris au piège à un checkpoint; un mécanisme essentiel de l’occupation israélienne. Le corps est transpercé par cette violence structurelle et physique, agressive et arbitraire, qui empêche et attaque sa liberté de mouvements et son existence.
Jour 4 - Concours de court-métrages

Madam El

Laila Abbas
Nader et Abed parcourent les montagnes et fouillent des grottes à la recherche de vestiges archéologiques. Les deux garçons vendent les objets qu’ils découvrent à un marchand d’antiquités en échange de quelques pièces. Ce qu’ils trouvent dans une grotte reculée va remettre en question leur amitié. Les choses deviennent encore plus compliquées quand les adultes s’imposent dans le monde des enfants.

Jour 5


Buy Tickets

Jour 5

Ambulance

Mohamed Jabaly
Récit brut, à la première personne, de la dernière guerre de Gaza en juillet 2014. Mohamed Jabaly, jeune homme de Gaza, rejoint une équipe d’ambulanciers alors que le conflit se prépare. Comment grandit-on sous une menace permanente ? Quelle place peut-on trouver dans un territoire assiégé où aucun avenir ne semble possible ? Nous allons vivre la guerre à travers lui, le voir grandir parmi les corps brisés, les familles terrifiées et le risque constant d’être tué. Contre le sombre chaos de la guerre, Mohamed apprend à compter sur ses compagnons d’armes, qui, à leur tour, l’aident à faire ce film, qui montre à la fois le trauma et l’espoir des citoyens de Gaza, trop souvent invisibles.

Jour 6


Buy Tickets

Débat avec Carol Mansour

Jour 6

La Palestine, de fil en aiguille

Carol Mansour et Muna Khalidi
Douze femmes palestiniennes sont assises devant nous, et parlent de leur existence avant la Diaspora, de leurs souvenirs, de leurs vies et de leur identité. Les narratrices partagent la crainte permanente que disparaisse l’art ancien de la broderie. Douze femmes résistantes, déterminées et éloquentes, venues de milieux très différents : avocates, artistes, femmes au foyer, activistes, architectes et politiciennes brodent ensemble l’histoire de leur mère patrie, de leur dépossession, et de leur foi indéfectible dans le triomphe de la justice. A travers leurs histoires, l’individuel s’entretisse au collectif, tout en restant distinctement personnel. Douze femmes, douze vies et autant d’histoires venues de Palestine; une terre dont la position était pointée sur la carte du monde, mais qui y est aujourd’hui brodée sur toute sa surface.

Jour 7 - Soirée en Plein Air


Buy Tickets

20h30 Concert

Mohamed Najem & Frinds

21h45 Repas Palestinien

22h30 Projection Tough Stage de Toomas Jarvet

23h45 Spectacle de danse Maher Shawamreh

 

Jour 7 - Soirée en Plein Air

Rough Stage

Toomas Jarvet
Maher, ancien prisonnier politique, ingénieur électricien de profession, mais artiste dans l’âme, est un homme prêt à affronter la société afin de monter un spectacle de danse contemporaine en Palestine. Pour cela, il doit surmonter de nombreux obstacles. Située dans l’une des région du monde les plus disputées aujourd’hui, l’histoire de Maher est à la fois la métaphore d’une société déchirée par les conflits, et l’image inversée de The Jazz Singer, où la vraie guerre est entre les rêves et la tradition.

Jour 8 - Rétrospective Mai Masri


Buy Tickets

Débat avec Mai Mastri

Jour 8 - Rétrospective Mai Masri

Les Enfants de Chatila

Mai Masri
Le film raconte l’histoire de Farah et Issa, deux enfants du camp de Chatila à Beyrouth. Ils utilisent leur imagination et leur créativité pour surmonter les difficultés écrasantes du quotidien dans ce camp de réfugiés palestiniens, qui ont survécu au massacre, au siège et à la dépossession.
Jour 8 - Rétrospective Mai Masri

Memory of a Fish

Yousef Salhi
Sami essaie sans cesse de se rappeler des choses, mais sa mémoire ne l’aide pas toujours. Sami ne se soucie pas réellement de régler ce problème, il fait avec, comme si c’était normal, contrairement à sa soeur Yara qui se moque constamment de lui. Leur mère met fin à cette situation en lui proposant des solutions. Toutefois, ces réponses sont souvent provisoires. Comment Sami va-t-il gérer cela ?

Jour 8 - La Nuit du FCP


Buy Tickets

Un regard commun inédit sur les habitants de la Palestine et d'Israel, celui d'un Israélien et d'un Palestinien, qui ont voyagé ensemble du sud au nord de leur pays. La Route 181 est la ligne virtuelle qui suit les frontières de la résolution 181 de l'ONU en 1947.

 

19h00 Route 181 Sud

21h30 Dîner Palestinien

22h30 Route 181 Centre

00h30 Route 181 Nord

02h00 Navette vers Gare de l'Est

 

Jour 8 - La Nuit du FCP

Route 181, fragments d'un voyage en Palestine-Israël

Michel Khleifi
Route 181, fragments d'un voyage en Palestine-Israël propose un regard inédit sur les habitants de Palestine-Israël, le regard commun d'un Israélien et d'un Palestinien. A l'été 2002, pendant deux mois, Eyal Sivan et Michel Khleifi ont voyagé ensemble du sud au nord de leur pays. Pour accomplir ce voyage sur leur terre natale, ils ont tracé leur parcours sur une carte routière et l'ont intitulé "route 181". Cette ligne virtuelle suit les frontières de la résolution 181 adoptée par les Nations-Unies le 29 novembre 1947, qui prévoyait la partition de la Palestine en deux états.

Jour 9


Buy Tickets

Jour 9

The Reports on Sarah and Saleem

Muayad Alayan
La liaison extraconjugale d’un Palestinien et d’une Israélienne à Jérusalem prend une dangereuse dimension politique lorsque ceux-ci sont repérés au mauvais endroit au mauvais moment, les mettant face à bien plus que leurs mariages ratés.

Jour 9 - Focus 1948 La Nakba


Buy Tickets

Jour 9 - Focus 1948 La Nakba

From Beneath The Earth

Sami Alalul
En Palestine, la musique est bien plus que juste un exutoire artistique : c’est un outil social qui amplifie les voix des communautés marginalisées, pour transformer entièrement le récit de l’occupation. Mideast Tunes s’associe à Breathing Stories, une société de production de Ramallah pour produire From Beneath the Earth, un film documentaire qui montre le travail et les perspectives artistiques de musiciens palestiniens, à travers leur propres mots. Avec Maysa Daw (DAM), Saaleek, Shadi Zaqtan, Apo & the Apostles, et Rasha Nahas, ce film fait résonner les voix qui montent de l’underground, pour exprimer à la fois le personnel et le politique. Il explore ces intersections au coeur de la musique que créent les artistes palestiniens.
Jour 9 - Focus 1948 La Nakba

A Magical Substance Flows Into

Jumana Manna
Allemagne, Palestine, Royaume-Uni | 2016 | 68 minutes | Documentaire On entend la voix du Docteur Robert Lachmann, un énigmatique ethno-musicologue allemand qui émigra en Palestine dans les années 30. Alors qu’il s’efforçait de créer un département d’archives pour la musique orientale à l’université hébraïque de Jérusalem, Lachmann créa un programme de radio appelé Oriental Music, sur les ondes du Palestine Broadcasting Service. Au long de son film, Jumana Manna, elle-même Palestinienne de Jérusalem, suit les traces de Lachmann, et rend visite à des juifs kurdes, marocains et yéménites, à des Samaritains, membres de communautés palestiniennes rurales ou urbaines, à des bédouins et des chrétiens coptes, qui peuplent aujourd’hui l’espace de la Palestine historique. Jumana Manna les interroge sur leur musique, en s’attardant sur son histoire comme sur sa situation actuelle, parfois menacée de disparaître..

Jour 9 - Focus 1948 La Nakba


Buy Tickets

Projection du film lauréat du concours de courts-métrages : Prix du Jury

Jour 9 - Focus 1948 La Nakba

Les Dupes

Tawfiq Saleh
Les Dupes est un film frappant, fait de magnifiques images en noir et blanc, qui retrace les destinées de 3 réfugiés palestiniens réunis par la dépossession, la détresse et l’espoir d’un futur meilleur. Le décor est l’Irak des années 50, et les protagonistes, cachés dans la citerne d’un camion, essaient de franchir la frontière vers le Koweït, la “terre promise”. Adaptation magistrale de la nouvelle de Ghassan Kanafani, Men in the Sun, encensée par la critique, Les Dupes est également un des premiers films arabes à avoir abordé la difficile situation des Palestiniens.