Bilan 2018

17 July 2018 |

Pour en savoir un peu plus, suivez le lien !

Toujours porté par un groupe de bénévoles cinéphiles et amoureux du cinéma palestinien, la 4ème édition du Festival Ciné-Palestine (FCP) a été couronnée de succès.

Cette édition qui s’est déroulée du 25 mai au 3 juin a montré 27 films, dont 2 en avant-première française. Nous avons compté près de 2000 spectateurs et spectatrices au cours des 22 séances programmées dans nos 5 cinémas partenaires : Le Luminor Hôtel de Ville et Les 3 Luxembourg à Paris, Le Méliès à Montreuil, L'Écran à Saint Denis, et Le Studio à Aubervilliers.  

Le FCP reste animé par l’ambition d’être une vitrine pour les réalisateurs palestiniens, de découvrir et de lancer des talents émergents, afin qu’ils racontent leur versant de l’Histoire et leurs propres histoires, tout en brisant les préjugés attachés à la Palestine. Le FCP veut sensibiliser un public de plus en plus large à la qualité et la singularité du cinéma palestinien, et ainsi combler le déficit de diffusion dont il continue de souffrir en France.

À l’écoute des souhaits de son public et des attentes des artistes, cette 4ème édition a su évoluer et grandir, en élargissant considérablement son projet, tant au niveau du nombre et de la diversité des événements proposés, que des publics visés.  

La réussite du FCP 2018 repose sur un large réseau de partenaires, sur lequel nous avons pu compter, pour l’organisation et la bonne marche de cette 4ème édition. En tout, ce ne sont pas moins de 30 partenaires qui se sont joints à nous pour développer notre initiative.

Nous tenons à souligner aussi que le FCP est d’abord une belle aventure humaine, indépendante, collective et solidaire. Ce festival est le fruit des efforts de bénévoles, présents tout au long de l’année ou qui nous rejoignent pour le festival, et dont les efforts continus ont permis de faire de cette 4ème édition un espace de rencontres et d’échanges inoubliables.

C’est donc tout un ensemble de personnes, associations, partenaires, soutiens, bénévoles, donateur-rice-s, journalistes et artistes, que nous remercions chaleureusement, et qui nous ont permis d’offrir à notre public dix jours de festivités à la hauteur de la créativité et de la puissance de la scène cinématographique palestinienne.

MERCI DU FOND DU COEUR !