Mai Masri
Palestine | 1991 | 50 min | Documentaire
Synopsis
Réalisatrice palestinienne, Mai Masri retourne dans sa ville natale Naplouse, en Cisjordanie occupée, pour la première fois depuis 20 ans. Filmé pendant le couvre-feu, en 1990 à l’apogée de la première Intifada, Les Enfants du feu, raconte les vies d’enfants dans une ville assiégée, les enfants de l’Intifada.

Mai Masri

Mai Masri

Mai Masri est une réalisatrice palestinienne établie à Beyrouth. Elle a étudié le cinéma dans les universités de Berkeley, puis de San Francisco. Elle monte Nour Production en 1995 avec son époux, le réalisateur Jean Chamoun. Elle a dirigé et produit plusieurs films documentaires qui ont reçu plus de 80 récompenses à travers le monde.

Ses films se penchent sur l’humanité et la résilience de gens ordinaires affrontant des moments de violence extrême.

Son premier long-métrage de fiction, 3000 Nuits, a eu l’honneur d’une première mondiale au Festival International de Toronto, et fut récompensé par plus de 24 prix internationaux. Il a aussi représenté la Jordanie à l’Académie Awards (les Oscars) de 2017 pour le meilleur film étranger, puis la Palestine lors des Golden Globes 2017.

 

Filmographie

Rêves suspendus (1992) | Les Enfants de Chatila (1998) | Beirut Diaries (2006) | 3000 Nuits (2017)

 

Photos