La Nuit (Al Leil)

Dans Kuneitra en ruines se trouve la tombe d'un des combattants pour la Palestine. Son fils tente de reconstituer l'histoire de cet homme, en y mêlant des échos de la mémoire éclatée de sa mère. Il plonge ainsi son regard dans le passé politique très agité de la Syrie des années 30 jusqu'en 1967. «La Nuit» est un hommage émouvant et fort à ce père mort, à qui Mohamed Malas redonne sa dignité. Un film puissant et poétique, où les destins des petites gens sont emportés par le courant de l'histoire. Pourtant «La Nuit» n'est pas un film historique qui décortique les faits et la réalité. Mohamed Malas y met en scène un enfant, cet enfant qu'il fut lui-même et qui se souvient...

Director(s): Mohamad Malas

Mohamed Malas est né à Quneitra, en Syrie, en 1945. Après un diplôme à l’École Normale de Damas, il enseigne dans un lycée de 1965 à 1968. En 1974, il part à Moscou suivre des cours de cinéma et commence à travailler à la télévision syrienne, comme réalisateur de documentaires, la même année, et y collaborera jusqu’en 1989. En 1984, il a réalisé son premier long-métrage de fiction, Les Rêves de la ville. En 1987, il signe un documentaire, Le Rêve, et en 1992, son second long-métrage de fiction, La Nuit. Il est l’auteur de plusieurs livres et de nombreux articles.

 

Filmographie sélective

1999 : Moudarres (d)

1999 : Clair-obscur

2004 : Passion

2013 : Une échelle pour Damas

Duration: 119 min.

Production:Organisme national du cinéma; Maram for cinema, Libanon; La Sept, Frankreich