Regards croisés sur 1967

La troisième édition du Festival Ciné-Palestine coïncide avec la commémoration du 50ème anniversaire de la guerre de 67, la guerre des 6 jours communément appelée « La Naksa » par la communauté palestinienne et arabe.

Elle s’est soldée par la défaite des troupes arabes et, l'annexation de la péninsule du Sinaï (Égypte) et le plateau du Golan (Syrie) ainsi que par la colonisation de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la bande de Gaza par Israël. Une deuxième fois contraints à l’exode, plus de 300 000 palestiniens ont été déplacés suite à cette occupation, illégale au regard du droit interntional. Ceux qui sont restés vivent depuis cette époque sous occupation israélienne et dans des conditions économiques et humaines parfois très difficiles.

Le FCP a souhaité cette année consacrer un focus de sa programmation à cet événement qui a marqué dramatiquement l’histoire palestinienne et l’histoire de la région en général, mais qui a également conduit à l’unification du mouvement de résistance national palestinien et à la constitution de réseaux de solidarité internationaux qui ont rejoint ce mouvement  

Ce sont ces deux aspects qui ont influencé la programmation du focus « Regards croisés sur 1967 ».

Dans Le Moineau (1972), dont le récit débute à la veille de la guerre, Youssef Chahine analyse les raisons de la défaite égyptienne et met en scène Bahia, qui appelle les gens à la rejoindre dans la rue après le discours de Gamal Abdel Nasser.

Avec La Nuit (Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage en 1992), le réalisateur syrien Mohamed Malas nous rappelle l'histoire d'un combattant pour la Palestine et de Quneitra, sa ville natale, conquise par l'armée israélienne en 1967.

Par le biais du documentaire, du film-essai et du long-métrage de fiction, les réalisateurs et les réalisatrices palestinien.ne.s de différentes générations, leur volonté de documenter eux-mêmes la lutte, de proposer une image alternative de la Palestine et de son histoire seront mis à l'honneur par cette programmation. Le FCP proposera notamment de revoir When I Saw You d'Annemarie Jacir et de découvrir le remarquable travail du collectif Subversive Film à travers la projection de Perpetual Recurrences (Reem Shilleh) et Off Frame (Mohanad Yaqubi) qui permettront également de poursuivre les rencontres – amorcées lors de la deuxième édition du Festival dans le cadre du focus « Archives et Mémoire » – avec des acteurs incontournables de la redécouverte d'images longtemps oubliées.

Séances programmées: 
Seance Film: 
Seance Heure: 
Saturday, June 3, 2017 -
17:00 to 19:00
Seance Heure: 
Sunday, June 4, 2017 -
20:00 to 20:30
Seance Film: 
Seance Heure: 
Saturday, June 10, 2017 -
17:30 to 19:00
Seance Film: 
Seance Heure: 
Monday, June 12, 2017 -
14:00 to 16:00

Festival Ciné Palestine ©